Le service de Radiothérapie Oncologique du CHU UCL Namur, site Sainte Elisabeth recherche un(e) Radiothérapeute Oncologue

 

 

Plateau Technique et activité

 

 

 

 Quatre accélérateurs Varian modernes, tous les 4 équipés et fonctionnels pour les techniques de pointe : IMRT, Rapidarc (Vmat), IGRT par CBCT et KV. Deux sont des Trubeam (2017 et 2018, matchés), un Novalis Tx (micro-multilames de 2,5 mm, exactract et CBCT, table 6D pour la stéréotaxie crânienne et extra-crânienne) et un Clinac.

 

 Un scanner- simulateur dédié, large anneau, avec injecteur d’iode, RPM pour les 4DCT, systèmes de contention modernes.

 

 Un projecteur de source PDR Varian. Transformation en HDR en planification.

 

 Systèmes RV et de planifications Varian (Aria version 15, Eclipse) et Brainlab (iPlan, iPlan net).

 

 Multiples projets acquis et en préparation (Accuros, MCO, Rapidplan, Velocity, Collaboration protons avec Leuven, Prone breast avec ganglions) en réflexion (SGRT, CBCT en DIBH). Moyenne de 1750 nouveaux traitements par an.

 

Equipes et fonctionnement

 

 

 

 8 médecins radiothérapeutes oncologues. Sur-spécialisation par secteur, par paire de médecins au minimum. Sectorisation recherchée ou à acquérir. Deux assistants en milieu de spécialisation, 4 physiciens médicaux (bientôt 5), 2 dosimétristes, 25 infirmières-manipulatrices-RTT, 18 secrétaires partagées avec le département.

 

 Intégration fonctionnelle et administrative avec le service d’onco-hématologie, radiothérapie et médecine nucléaire (SORMN, avec 6 oncologues médicaux, 2 hématologues, 3 nucléaristes, une interniste et 2 généralistes) pour notamment les concertations multi-disciplinaires oncologiques, le service d’hospitalisation, les suivis alternés, les gardes, les 45 études cliniques (5 data-managers), la clinique du sein, l’espace bien-être.

 

 Intégration fonctionnelle régionale et nationale via une intégration dans le CHU UCL ainsi qu’avec les autres hôpitaux de la région, avec notre site de Mouscron (3 médecins, fonctionnement autonome), concertations multidisciplinaires par visio-conférence et sur plusieurs sites, activités de recherche et développement dans le service, en multidisciplinaire dans le département, avec d’autres universités et organismes.

 

Pour plus d’informations contacter :

 

- Dr Vincent Remouchamps, Chef de Service de Radiothérapie Oncologique, vincent.remouchamps@uclouvain.be

 

- Prof Véronique Deneys, Directrice Médicale du site et du CHU, veronique.deneys@uclouvain.be

La Fondation Cognacq-Jay recrute, pour son site de l’hôpital Forcilles (77), un praticien Radiothérapeute en CDI. Poste à pourvoir dès que possible.

Service : 2 accélérateurs linéaires Synergy (Elekta) en miroir, un Scanner Toshiba, projet de Stéréotaxie et curiethérapie pour 2019. TPS : Monaco, Système de gestion : Mosaiq. 800-900 patients/an Equipe actuelle : très motivée et dynamique : 3 médecins temps plein et 2 médecins attachés, 3 physiciens, 2 dosimétristes, 2 cadres, 4 secrétaires, 10 manipulateurs

Conditions de travail : Cadre de vie très agréable, à 30 km de Paris, rémunération selon diplômes et expérience. Activité exclusive de radiothérapie. Pas de chimio, pas de garde ni astreinte. 5 semaines de CA et 2 semaines de RTT. Congés formation.

Objectif : contribuer au développement et au rayonnement d’une structure innovante. Développer la recherche clinique.

La Fondation Cognacq-Jay, reconnue d'utilité publique, assure la gestion de l'hôpital Forcilles depuis 2015. Elle y met en oeuvre un vaste programme d'investissements et de développement afin d'y développer une médecine de qualité axée sur l'accompagnement de patients touchés par une pathologique chronique lourde.

L'hôpital Forcilles dispose de 100 lits de médecine et 177 lits de soins de suite et réadaptation, d'une unité de radiothérapie et de chimiothérapie, d’un plateau d'imagerie (scanner, IRM, échographie, radiologie), d'endoscopie et de consultations.

Personnes à contacter : Dr Deborah BELEMSAGHA : dbelemsagha@cognacq-jay.fr    Dr Natacha BOURRY : nbourry@cognacq-jay.fr      Dr Sarah VOURCH : svourch@cognacq-jay.fr 

Veuillez trouver l'offre de poste sur le fichier ci-joint

pdf Annonce poste (158 KB)

LE CLCC FRANÇOIS BACLESSE (CAEN) ET LE CH DU COTENTIN (CHERBOURG) RECHERCHENT 1 MÉDECIN SPÉCIALISTE EN RADIOTHÉRAPIE ONCOLOGIQUE

L’unité de radiothérapie externe du CH Pasteur de Cherbourg, rattachée au service de radiothérapie du CLCC François Baclesse de Caen, recrute pour cause départ, un médecin oncologue-radiothérapeute confirmé, niveau praticien hospitalier ou spécialiste de CLCC, titulaire du DES et de la qualification ordinale. Accès à un poste de médecin spécialiste de CLCC, après période probatoire, d’un an environ. Intéressantes possibilités de temps partagé avec le plateau technique du site de Caen, parmi les mieux équipés de France

Contact : -Pr Jean-Louis HABRAND, Chef de service : « jl.habrand@baclesse.unicancer.fr » ; Tel : 02 31 45 50 20

Equipe actuelle :

-Site de Cherbourg : 2 médecins oncologues radiothérapeutes temps plein (statut CLCC), 2 physiciens, 1 cadre de santé.

-Site de Caen : 3 PU-PH, 1 CCA (à compter du 01 novembre 2018), 10 médecins oncologues-radiothérapeutes temps plein, env. 10 internes (DES, DESC, DFMS/A), 10 physiciens, 7 dosimétristes, 2 cadres de santé.

Equipements :

-Site de Cherbourg : 1 accélérateur conventionnel, changement prévu courant 2019-2020 et remplacement par équipement de dernière génération avec TPS RAYSEARCH, logiciel métier MOSAIC, simulateur-scanner. Accès IRM dans l’hôpital.

-Site de Caen : 7 accélérateurs, incluant 5 de haute technologie (2 tomothérapies, 1 cyberknife, 2 Rapid Arc), Intra beam, curiethérapie HDR et PDR et grains d'iode, simulateur-scanner, IMRT en routine. Accès IRM et TEP scan, dans l’hôpital. Unité de protonthérapie sur le site de CYCLHAD.