Le centre de radiothérapie de Nouvelle Calédonie recrute à partir du 20 Mai 2019 un radiothérapeute plein temps.
Matériel : 2 clinacs IX et un scanner dédié.
Equipe : 2 radiothérapeutes, 2 physiciens médicaux, 1 docimétriste/PCR, 7 manipulateurs radio.
400 patients an.
Technique de traitement : VMAT et curiethérapie
 
Pour tous renseignements médicaux, vous pouvez contacter le docteur POP : Marius.pop@crnc.nc
Pour tous renseignements d'ordre administratif, contactez : Lydie.taofifenua@crnc.nc
Les candidatures sont à adresser à l'adresse suivante : direction@crnc.nc

Poste d’Oncologue-Radiothérapeute

Début d’activité : Janvier 2020

Expérience post Internat recommandée

 

Institut Ste Catherine :

-       2600 nouveaux patients chaque année

-       Environ 56000 séances de traitement par an.

-       75 professionnels travaillent dans le pôle de radiothérapie

Plateau technique:

-         6 accélérateurs linéaires

-         1 scanner de simulation

-         14 consoles de dosimétrie

-         1 projecteur de source d’iridium haut débit de dose

En 2019 :

Acquisition de deux nouveaux accélérateurs et passage à 7 appareils de traitement.

 

Contact :

Dr Antoine ARNAUD

a.arnaud@isc84.org

0490276072

Vous trouverez en PJ une annonce de poste de radiothérapeute au CH Alpes du Sud à Gap. pdf Poste radiothérapeute Gap (593 KB)

 

 

 

 

Le service de Radiothérapie Oncologique du CHU UCL Namur, site Sainte Elisabeth recherche un(e) Radiothérapeute Oncologue

 

 

Plateau Technique et activité

 

 

 

 Quatre accélérateurs Varian modernes, tous les 4 équipés et fonctionnels pour les techniques de pointe : IMRT, Rapidarc (Vmat), IGRT par CBCT et KV. Deux sont des Trubeam (2017 et 2018, matchés), un Novalis Tx (micro-multilames de 2,5 mm, exactract et CBCT, table 6D pour la stéréotaxie crânienne et extra-crânienne) et un Clinac.

 

 Un scanner- simulateur dédié, large anneau, avec injecteur d’iode, RPM pour les 4DCT, systèmes de contention modernes.

 

 Un projecteur de source PDR Varian. Transformation en HDR en planification.

 

 Systèmes RV et de planifications Varian (Aria version 15, Eclipse) et Brainlab (iPlan, iPlan net).

 

 Multiples projets acquis et en préparation (Accuros, MCO, Rapidplan, Velocity, Collaboration protons avec Leuven, Prone breast avec ganglions) en réflexion (SGRT, CBCT en DIBH). Moyenne de 1750 nouveaux traitements par an.

 

Equipes et fonctionnement

 

 

 

 8 médecins radiothérapeutes oncologues. Sur-spécialisation par secteur, par paire de médecins au minimum. Sectorisation recherchée ou à acquérir. Deux assistants en milieu de spécialisation, 4 physiciens médicaux (bientôt 5), 2 dosimétristes, 25 infirmières-manipulatrices-RTT, 18 secrétaires partagées avec le département.

 

 Intégration fonctionnelle et administrative avec le service d’onco-hématologie, radiothérapie et médecine nucléaire (SORMN, avec 6 oncologues médicaux, 2 hématologues, 3 nucléaristes, une interniste et 2 généralistes) pour notamment les concertations multi-disciplinaires oncologiques, le service d’hospitalisation, les suivis alternés, les gardes, les 45 études cliniques (5 data-managers), la clinique du sein, l’espace bien-être.

 

 Intégration fonctionnelle régionale et nationale via une intégration dans le CHU UCL ainsi qu’avec les autres hôpitaux de la région, avec notre site de Mouscron (3 médecins, fonctionnement autonome), concertations multidisciplinaires par visio-conférence et sur plusieurs sites, activités de recherche et développement dans le service, en multidisciplinaire dans le département, avec d’autres universités et organismes.

 

Pour plus d’informations contacter :

 

- Dr Vincent Remouchamps, Chef de Service de Radiothérapie Oncologique, vincent.remouchamps@uclouvain.be

 

- Prof Véronique Deneys, Directrice Médicale du site et du CHU, veronique.deneys@uclouvain.be